Les 10 incompréhensions les plus fréquentes en planification financière

Les 10 incompréhensions les plus fréquentes en planification financière
LE SECTEUR FINANCIER FONCTIONNE EN SILOS DE SPÉCIALITÉS

Sommaire

Le graphique suivant montre que les deux d’incompréhensions de planification financière parmi les dix les plus fréquentes manifestées  par les épargnants  sont :

 

1⃣ Omettre de revoir périodiquement son plan financier

2⃣ Confondre gestion des placements et planification financière

Mais selon IQPF, il y a aussi trois autres incompréhensions tenaces :

  • Certains pensent que la planification financière, c’est pour les riches.
  • D’autres croient à tort qu’ils n’ont pas les moyens de se payer des bons conseils.
  • Certains se pensent peut-être trop jeunes – ou trop âgés – pour faire des plans.

Vision 360Chez PLANIDEX, nous sommes planificateurs financier-conseil. Nous préconisons une approche  360. Pour vous, cela signifie : une vision globale et des actions ciblées. Peu importe votre questionnement, nous soulignons ce qui pourrait faire dérailler votre plan et les gestes à poser.

La planification financière, je n’ai pas les moyens. C’est pour les riches.

J’ai travaillé avec un client dont les revenus sont de 27 k$, un portefeuille imposable de 200 k$ et à 5 ans de la retraite. Avec une bonne stratégie de décaissement, il a pu économiser plus de 10 fois les honoraires payés : en retardant son RRQ et PSV, réalisant ses gains en capital de 50 k$ presque sans impôt, maximisant son CELI et conservant un maximum du SRG (supplément de revenu garanti).

Le secteur financier a sa part de responsabilité

La planification financière est somme toute une discipline relativement récente. L’IQPF (L’institut québécois de planification financière) accomplit un travail exemplaire pour mieux faire connaître le travail du planificateur financier depuis quelques années.

1- Vocabulaire de marketing

Il faut dire que l’industrie financière par souci de marketing différentiel n’aide pas non plus. En premier lieu, gestion de patrimoine, gestion de fortune, gestion privée… sont toutes de la planification financière, kifs kifs bourricot. Le planificateur financier est le seul expert qui s’intéresse et qui connaît toutes les facettes de vos finances.

2- Organisation en silos

En deuxième lieu, le secteur financier est structuré en silos et axé sur la vente de produits financiers. Cela fonctionne aussi dans une organisation hiérarchique : fabricant -> courtier-> représentant selon les grands groupes de produits : placements, assurances, crédits… Notons que cette structure a pour objectif premier de protéger les épargnants. Pour pallier l’effet de silo, il existe des cabinets multidisciplinaires. Cependant, l’axe principal demeure la vente.

3- Cumul de titres par une seule personne

Troisièmement, le cumul des permis (représentant en épargne collective, conseiller en placement, planificateur financier…) est aussi une source de confusion. Cela empêche le client, malgré tout le souci de transparence exercé, de savoir exactement à qui il a affaire, surtout à quels services il a droit et combien il paie. Notons que le planificateur financier lorsqu’il agit à ce titre doit obligatoirement signer une entente de service qui précise les livrables et ses honoraires.

Les 10 incompréhensions les plus fréquentes en planification financière

Source : Ca-Magazine

Pour en savoir plus sur le sujet, faites une recherche Google avec : erreurs en planification financière

Maximiser votre succès avec un planificateur financier-conseil

Si vous trouvez une erreur ou des fautes sur cette page, bien vouloir nous informer en sélectionnant le texte et presser sur Ctrl+Enter.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *