Les vraies raisons des budgets qui échouent

Les vraies raisons pour lesquelles les budgets ne fonctionnent pas

Faire un budget est inutile

Ceux qui croient que le budget n’a pas de valeur, offrent les arguments suivants:

  1. Le budget donne l’illusion et non la réalité de contrôler ses finances
  2. Si vos revenus ne suffisent pas, avoir un budget ne changera pas votre situation.
  3. Un budget ne crée pas de l’argent et ne prévient pas des dépenses imprévues

« Mes revenus sont irréguliers, ma voiture a besoin de réparations urgentes, les enfants doivent aller au camp, j’ai des échéances serrées, j’économise déjà au maximum, j’ai plein de factures imprévues… à quoi me servirait un budget ?»

Mais en bout de piste avez-vous fait ? Vous avez payé avec les montants mis de côté juste pour ces occasions. C’est déjà faire un budget ! 

Les budgets ne fonctionnent pas parce que ceux qui le font pensent :

  • Qu’il s’agit de faire une liste de catégories et d’allouer à chaque catégorie les montants que vous voulez dépenser pour une période donnée.
  • Ou encore d’essayer de prévoir précisément combien vous allez gagner et dépenser dans chacune des catégories.

C’est inutile parce que si vous avez prévu 300 $ pour réparer la voiture et la facture est de 1000 $ cela ne vous aidera pas beaucoup. Cela ne fonctionne pas parce que ce n’est pas ça faire budget.

C’est quoi le véritable sens d’un budget?

Essayons de remplacer le mot budget (ou cash-flow) par sa finalité et son utilité pour les gens ordinaires comme vous et moi qui disposent de revenus limités.

Un budget pour dépenser ce qui est nécessaire, utile et important sans tomber dans un cycle infernal des déficits.

Quelles informations avons-nous vraiment besoin d’un budget ?

  • Les montants disponibles maintenant étant donnés nos engagements futurs (acheter maintenant une nouvelle télévision 4K)
  • Économiser l’argent dont nous n’avons pas besoin immédiatement pour les choses que nous voulons faire dans l’avenir (200 $ par mois pour un voyage dans 12 mois)
  • Documenter notre profil de consommation pour être bien conscient de ce que l’on dépense
  • Pour savoir à moyen terme l’impact de changements inattendus dans nos revenus ou de nos dépenses (je viens de perdre mon emploi et je ne sais pas de temps combien cela va durer. Puis-je offrir une seconde voiture?)
  • Est-ce que l’on peut se payer cette résidence de nos rêves ?

En bref, il s’agit de connaître nos limites pour rester à l’intérieur de celle-ci ou bien travailler à les repousser.

Un budget n’a pas besoin d’être compliqué.

Choisissez le système qui vous convient.

  • Cela devrait prendre deux ou trois heures à installer et environ une heure par mois pour le suivi
  • Vous pouvez utiliser un tableau que vous avez téléchargé ou que vous faites sur G-Drive ou Excel.
  • Vous pouvez aussi utiliser des outils tels que Quicken, Mint ou autres disponibles pour les téléphones. L’outil a peu d’importance.
  • Surtout, ne faites pas une répartition mensuelle dans toutes les catégories imaginables. Plus vous avez de catégories, moins vos chances de succès sont élevées.
  • La clé est de se convaincre que notre argent est une ressource limitée et durement gagnée et qui mérite d’être utilisée intelligemment. On comprend que le sens du mot intelligent varie beaucoup d’une personne à l’autre et c’est tout à fait normal.

La vie est remplie de surprises

Peu importe votre rigueur, votre discipline et le système que vous utilisez, il y aura toujours des imprévus non budgétisés. Certains pensent qu’ils n’ont aucun contrôle sur leur devenir financier. D’autres agissent intelligemment, peu importent leurs ressources ou leur niveau de revenu. En cas de coup dur, lequel pourra se relever le plus facilement ?

En résumé, la clé est de savoir pourquoi vous faites un budget ensuite prenez l’outil qui vous convient: une boîte de chaussures, un logiciel, un tableau que vous faites vous-même, un logiciel ou le système que je pourrais vous proposer.

Sur le même sujet

L’art du budget (à venir)